Utilisation de la tomographie volumique numérisée dans le diagnostic endodontique (Veraview X800) Mis à disposition par le Dr Hans-Willi Herrmann


Une patiente âgée de 40 ans vient consulter à notre cabinet en vue de la conservation éventuelle d’une dent antérieure supérieure par traitement endodontique. Malgré un accident survenu il y a plusieurs dizaines d’années, la dent en question (la 21) n’a présenté jusqu’à présent aucune particularité ni causé aucune douleur, si bien qu’aucun traitement endodontique n’a été nécessaire. Par rapport à un cliché de contrôle datant d’environ 5 ans, une radiographie classique montrait une altération radiotransparente de la substance dure dans le tiers coronaire de la racine, raison pour laquelle le dentiste traitant de la patiente l’a orientée vers notre cabinet avec la suspicion d’une résorption interne. Les clichés dentaires numériques que nous avons réalisés montrent les signes typiques d’une résorption externe (éclaircissement décentralisé, aspect comme « rongé par des mites », la radiographie laissant supposer l’aspect continu conservé du canal radiculaire).

L’examen DVT de haute résolution, réalisé à l’aide de notre appareil Morita Veraview X 800 M, a confirmé ce diagnostic de façon remarquable, en montrant l’étendue de la destruction de la substance dure avec un canal radiculaire encore intact et un environnement apical sain.

Tout aussi remarquable est l’observation accessoire de plusieurs canaux latéraux situés au niveau de la dent 11, mais également de la dent 21.

Des questions ?

Utilisez notre service de messagerie.

Trouver un distributeur